Chaque été c’est la même chose…

On décide de partir en vacances, on planifie tout et une question arrive : celle de la connexion Internet.

Est-ce que là où vous allez, il y a une connexion Wifi ? Si oui, c’est comme la climatisation l’été, c’est un vrai plus. S’il n’y a pas, pas grave, vous vous dites que vous l’aurez toujours sur votre téléphone.

Vous arrivez sur votre lieu de vacances, en pleine campagne, et surprise : pas d’Internet et le téléphone ne passe pas.

Désespoir, énervement, frustration : On se sent perdu, déconnecté du monde, privé d’un élément aussi essentiel à notre quotidien que l’électricité… On ressent cette peur de rater des opportunités, une information importante…

C’est exactement ce qui va se passer pour moi dans quelques jours : Pas de connexion Internet pendant 3 semaines !

Là où je vais, c’est un des rares endroits en France où le téléphone ne passe pas bien … Et où le meilleur spot de connexion se trouve au milieu du jardin (j’ai 3 barres les bons jours !)… Ça me frustre beaucoup je l’avoue.

Et puis j’ai lu ceci : « 70 % des Français vérifient leur messagerie toutes les cinq minutes, 78% se connectent avant de dormir, à peine moins dès le réveil… ». Certains psys parlent de « doudous numériques ».
Je me suis un peu reconnue et j’ai eu peur… Serais-je devenue esclave d’une technologie intrusive ? Pour le savoir, j’ai envie de tester la vie sans Internet.

Comme un stress choisi se vit mieux qu’un stress subit, cette année, je considère ce manque comme une chance et je vais tester le luxe de la Digital Detox.

D’après Pierre-Olivier Labbé, journaliste spécialisé sur la question (qui a expérimenté 1 an sans connexion au web) il sera bientôt « de plus en plus difficile de se déconnecter ».
Il affirme que « la déconnexion sera l’un des grands luxes de la fin de ce siècle ».
D’ailleurs, l’industrie du luxe l’a bien compris : des grands hôtels proposent des nuits déconnectées : « Il est plus cher aujourd’hui de s’offrir une nuit déconnectée à l’hôtel qu’une nuit dans une chambre avec Wi-Fi. »
Le Vichy Spa Hôtel de son côté une cure Digital Detox… Sur leur site, vous pouvez tester votre degré d’addiction.

Au-delà du simple argument marketing de cette nouvelle tendance, je pense vraiment que le fait de se déconnecter me permettra de mieux me ressourcer (loin du travail, de l’hyper sollicitation, des mauvaises nouvelles de l’actualité…). Livres, flâneries, jeux de société avec mes proches… La vraie vie quoi !

Je prévois donc ranger mon Smartphone et de ne le prendre que lorsque je me déplacerai loin de la maison, et de ne consulter mes mails et l’activité sur les réseaux sociaux qu’une seule fois par semaine.

Alors, ça vous dit de tenter l’expérience avec moi ? De tester un moyen simple pour se « dépolluer » pendant les vacances, couper le fil à la patte, retrouver un peu de liberté ?

Ou au moins de faire quelques petits aménagements comme mettre votre téléphone portable sur silencieux ou en mode avion pour ne pas avoir les appels et messages entrants et ne les consulter qu’une fois par jour (le soir par exemple), de faire une promenade sans votre smartphone ou mieux encore le challenge de ne pas relever vos mails le temps des vacances… ?

Partagez  votre expériences, de ce que ça vous a procuré, des bienfaits que vous en avez tiré dans les commentaires sous l’article !

Catherine (en Digital Detox)

P.S : Pour celles qui ne lâcheront pas leur Smartphone comme ça, vous allez recevoir de mes nouvelles cet été sur mon blog, Facebook, Twitter et via ma newsletter et vous allez dire : « elle a craqué » ! Que nenni ! J’ai tout programmé  en avance (magie de la technologie)…
Vous n’allez pas vous débarrasser de moi comme ca !.

Pour en savoir plus : http://detox-digitale.com/