[blockquote]On dit qu’il faut prendre son mal en patience.

Et si on prenait notre bien en urgence ?[/blockquote]

Ludovic SOULIMAN