Et oui, la santé est bien dans l’assiette !
Si le burn-out est une réelle épreuve psychique, elle est aussi et surtout une épreuve physique.
Réelle oxydation du corps, il va entrainer une fatigue très intense dont il est bien difficile de se relever.
A la fatigue se mêlent très souvent les douleurs multiples, la perte de mémoire, la capacité de concentration

Alors très souvent, les victimes de burn-out se tournent vers leur médecin pour calmer les douleurs, vers le sophrologue, le psychologue, le yoga… Les pratiques sont nombreuses et très complémentaires. Elles ont toutes un grand intérêt et chacun y trouve son salut… et c’est tant mieux !

Pourtant, il y a une chose qui est très souvent négligée… et qui pour moi serait LA chose à mettre en place dès le départ : installer un fond nutritionnel optimal.

En clair, veiller à mettre en place une alimentation de qualité riche en nutriments !

Une image revient très souvent dans le burn-out : celle de la maison qui brûle.
 Les murs semblent intacts de l’extérieur et pourtant tout est détruit à l’intérieur.
Cette métaphore est superbement expliquée par Muriel Robin dans son touchant témoignage que vous pouvez voir ici.

Si l’intérieur de votre maison est calciné, et que vous refaites la peinture sans faire les enduits (qui est une base solide), il y a de fortes chances que votre peinture s’effrite très vite !

Disons que l’alimentation, c’est l’enduit : la base solide qui va permettre que tout tienne et pour longtemps.

Grâce à une alimentation optimale (en plus de tout ce qu’elles mettent en place bien sûr), les personnes souffrant de burn-out retrouvent souvent plus d’énergie, de mémoire, augmentent leurs capacités de concentration, ont un meilleur sommeil, sont plus sereines et moins angoissées…

Alors, quelles sont les bases d’une alimentation optimale ?

1/ Des lipides

En clair du gras… oui mais du bon !
Les lipides sont indispensables pour assurer les bons échanges entre les cellules.
Pour cela, privilégiez les Acides Gras Insaturés qui vont particulièrement nourrir le cerveau et le système nerveux.

2/ Du vert, du vert et encore du vert

Les légumes verts sont indispensables à la désacidification de l’organisme. Ils contiennent de nombreux sels minéraux, nécessaires à l’équilibre acido-basique.

3/ Des fruits et des légumes frais ET crus

Les fruits et légumes frais regorgent de vitamines et de minéraux.
Ils sont anti-oxydants et contribuent au bon fonctionnement général de votre organisme.
Or, ces vitamines et minéraux sont très sensibles à la chaleur (cuisson, stérilisation, pasteurisation) et se dégradent à l’air libre.
Les vitamines sont pourtant nécessaires pour vous désacidifier mais également pour le bon fonctionnement de l’organisme.
Il s’agit donc de consommer un peu de légumes crus à chaque repas et des fruits crus hors repas !
Si vous avez un intestin fragile, peut-être aurez-vous du mal à supporter les aliments crus. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers les jus de fruits ou de légumes (faits maison c’est encore mieux !)

4/ Des protéines en quantité suffisante

Un bon apport en protéines est indispensable pour faire face au stress. On pourrait comparer les protéines aux « briques » du corps.
Elles aident notamment la masse musculaire à se régénérer (et sans muscles, pas de mouvement) et elles contribuent à fabriquer nos acides aminées dont certains sont directement impliqués dans l’adaptation au stress (et au sommeil).
Quelques exemples : le tryptophane qui améliore l’endormissement, la phénilalanine qui a une action anti-dépressive, la tyrosine qui prévient et calme l’anxiété.
Donc si vous manquez de protéines, vous comprendrez qu’il vous sera difficile de tenir debout ET de vous sentir mieux émotionnellement.

 

5/ Des céréales complètes ou semi-complètes

Dans les céréales, vous trouverez les vitamines du groupe B qui ont une action privilégiée sur la sphère nerveuse et cérébrale.
La vitamine B1 prévient la fatigue et facilite la production d’énergie.
La vitamine B3 participe à la production de nombreuses hormones et intervient au niveau de la production d’énergie et du passage de l’influx nerveux.
La vitamine B5 est indispensable pour la production d’adrénaline.
La vitamine B6 participe à l’équilibre psychique et émotionnel car elle est liée à la production de noradrénaline et de dopamine.
La vitamine B9 intervient entre autres à la synthèse des neuro-transmetteurs cérébraux.

Il est donc recommandé de vous tourner vers des céréales peu transformées (complètes ou semi-complètes) pour optimiser vos apports en vitamines du groupe B mais aussi pour leur teneur en fibres et en anti-oxydants. Et BIO surtout (sinon vous risquez d’ingérer une grande quantité de pesticides !).

NB : d’autres vitamines du groupe B comme la B12 et B9 sont également indispensables à la production d’énergie et à la réduction de la fatigue (la B12 facilite l’assimilation du fer notamment). Vous les trouverez dans les produits et sous-produits animaux (lait, œuf…).

6/ De l’eau

N’oubliez pas de boire !!!
Si votre corps est composé à 70% d’eau, votre cerveau lui, en contient prêt de 90% !
Vous comprendrez donc aisément qu’un apport régulier et suffisant en eau permet de renouveler l’eau qui est absolument indispensable.
Boire régulièrement, c’est comme changer l’eau du bocal de votre poisson… Vous n’aimez pas le voir nager dans une eau trouble… et bien c’est pareil pour vos cellules !

7/ Du plaisir, du plaisir et encore du plaisir

On y arrive… le plaisir ! Maintenant que je vous ai dit tout ce qu’une alimentation santé peut faire pour votre corps pour vous remettre sur pied, dites-vous bien que le plaisir fait partie intégrante du processus.
En utilisant la base que je viens de vous donner, essayez d’ajouter des saveurs pour relever les goûts comme des épices ou des herbes fraiches, apportez de la couleur…
Concentrez-vous sur ce que vous mangez, sur les saveurs, les textures…

 

7bis : du plaisir encore et en évitant surtout :

  • les excitants
  • les produits transformés (industriels)
  • les excès de sel
  • les excès de sucre

Tous ces produits alimentaires qui nous donnent une sensation de plaisir intense et immédiat ou censés faciliter notre quotidien, rendent la tâche difficile pour notre organisme car ils ont tendance à le carencer.
Or en situation de burn-out, ce qu’il vous faut, c’est vous recharger !

En conclusion, faites simple, frais, coloré et bon !

Si tout ceci vous semble très compliqué, commencez par 1 chose : par exemple, ajouter une portion de cru à chaque repas ou ajoutez des graines et des huiles végétales dans vos plats….
C’est souvent ce premier pas qui compte !

Bon appétit !

 

Vous sentez que l’énergie revient progressivement et vous souhaitez un accompagnement individualisé et personnalisé pour vous préparer à la reprise du travail suite à votre burn-out ? Vous pouvez me contacter pour en discuter. Nous verrons  ensemble comment je peux vous aider : Prendre RDV pour une séance découverte.